nelson r.
Close

NELSON R.

3e ANNEE D'INGENIEUR A SUP GALILEE

J’ai effectué durant 2 ans une classe préparatoire d’ingénieur intégrée (CP2I) après avoir passé le concours Geipi-Polytech. Je finalise aujourd’hui ma dernière année d’études d’ingénieur en spécialité énergétique.

Je porte un intérêt particulier au secteur de l’énergie du bâtiment dont l’école dispense l’option en troisième année de cycle ingénieur. Après le bac, j’ai effectué différents stages qui m’ont permis d’avoir une première approche dans ce secteur, mais également de développer des compétences professionnelles. Cette première approche a été très utile durant ma formation en classe préparatoire car j’ai principalement gagné en maturité et en rigueur. Ces deux années en cursus préparatoire nous forment très bien au cycle ingénieur.

Pour se lancer dans une formation en apprentissage, il est important de trouver une entreprise qui soit en adéquation avec la spécialité choisie. Si l’expérience professionnelle joue un rôle auprès des recruteurs, la personnalité est aussi un critère très apprécié. J’ai trouvé mon contrat en alternance par le biais du Service Relations Entreprises de l’Institut Galilée. Ils m’ont mis en contact avec un bureau d’études thermiques, et après avoir transmis mon curriculum vitae et une lettre de motivation, j’ai eu un entretien. Suite à cela, je me suis engagé avec cette entreprise pour une durée de 3 ans.

Une formation en apprentissage permet d’associer théorie et pratique, avec la chance d’être formé directement sur le terrain par des spécialistes. Une telle formation permet la découverte du monde professionnel, tout en développant le sens des responsabilités, la gestion de projets ou encore l’aspect relationnel. J’ai la chance de participer à des projets variés, qui sont dans la continuité de ma formation. L’école d’ingénieurs Sup Galilée à Paris 13 dispense une très bonne formation : les cours techniques permettent de mieux appréhender les problématiques rencontrées dans le monde du travail. Les cours de communication nous préparent aussi très bien au monde de l’entreprise, notamment avec les cas pratiques et les mises en situation qui nous permettent de s’affirmer et de gagner en assurance devant un public.

La dernière année du cycle ingénieur a pour principal objectif la réalisation d’un projet de fin d’études en groupe, c’est un peu le fil rouge de cette troisième année. Notre projet consiste en la conception d’une maison bioclimatique, et à son évaluation énergétique. Nous collaborons avec un bureau d’études, spécialisé dans le développement durable, avec qui nous échangeons régulièrement.

Mes conseils pour trouver une entreprise ? Être motivé, ambitieux, et ne pas hésiter à mettre en valeur sa personnalité, et tout cela, avec le sourire bien sûr !

Une expérience en apprentissage est très enrichissante. Elle permet de développer des compétences complémentaires voire nouvelles, avec une véritable approche du métier. De plus, elle donne la possibilité, une fois le diplôme en mains, d’être opérationnel dans le monde du travail.
Dans un proche avenir, je compte mener à bien les projets qui m’ont été confiés, et bien sûr, gravir les derniers échelons jusqu’au titre d’ingénieur.